Que le meilleur soit pour 2014


Table festive

Table festive

DÉJÀ 2014…..EH OUI DÉJÀ !!

MES CHERS AMIS(ES)

DE TOUT COEUR JE VOUS SOUHAITE LE MEILLEUR POUR CETTE NOUVELLE ANNEE QUI ARRIVE A GRAND PAS !
QUE LA SANTE L’AMITIE LA PROSPERITE LA JOIE CHEMINE VOTRE ROUTE POUR VOUS MEME POUR CEUX ET
CELLES QUE VOUS AIMEZ ET QUI COMPTE DANS VOS VIES 🙂
BIEN A VOUS…..
VOTRE AMIE NICKY

Vous souvenez-vous de  » L’homme à la canne  » ?


Bonjour, ravie de vous revoir ici !!

Pour celles et ceux qui se souviennent, en décembre 2010 & mars 2011 j’avais raconté ma rencontre avec celui que j’avais surnommé  » L’ homme à la canne »…. 2  articles en grande partie consacré à cette rencontre qui m’a beaucoup touché.

Si vous souhaitez vous réapproprier le récit de cette « rencontre » cliquez dans la catégorie  » PARTAGES »  et pourquoi reviens vous en reparler !

Voici la fin du billet écris en 2011….

« Je reviendrai vous informer de ce qu’il en adviendra de cette belle, humble rencontre avec « L’homme à la canne »….quand je ne sais pas, mais je le ferai sans aucun doute !!

Peut-être que cela ne change pas grand chose à cette existence de mendicité et de subsistance quotidienne mais j’ai eu le plaisir de voir d’autres bras sortir des voitures stoppées au feu rouge et remplir de quelques pièces ou d’un billet son petit gobelet en plastique rafistolé….

Il y a plus de pudeur que d’indifférence au fond lorsque l’on observe autour de soi  » …

Il s’est passé 2 années,  j’avais perdu tout espoir de revoir  » l’homme à la canne » cet homme rencontré prés du périphérique en 2010, d’autres personnes avaient pris sa place pour mendier, de nombreux migrants se sont installés dans les alentours….

Il me semblait impossible de le retrouver puisque je n’avais jamais eu l’occasion de parler avec lui, il ne connaissait que quelques mots de français, bonjour et merci fut à l’époque les seuls mots qu’il échangeait avec moi et lorsque je souhaitais savoir d’où il venait il me faisait signe qu’il ne comprenait pas ce que je voulais dire jusqu’à ce jour ou il a disparu de cet endroit !!

Lorsque je passais sous ce pont combien de fois ai-je pensé à lui, à ce qu’il était advenu de lui,  je le revoyais boitant en allant inlassablement jours après jours par tous les temps vers les automobilistes et ce malgré son âge avancé…bien que j’ai écris à l’époque que l’on ne pouvait lui donner d’âge, la mendicité burine les traits, accuse la souffrance extérieure & intérieure,  le refus par le plus grand nombre je crois d’être regardé & reconnu en est la marque même !!

2 années se sont écoulées depuis et je ne sais par quelle coup de chance, providence ou hasard je l’ai revu !!

Le 20 avril dernier en compagnie d’une de mes amies, je me dirige vers Roubaix (ville limitrophe de Lille- 10km environ), je m’engage dans une grande artère de la ville & là devant une école, à un feu je l’aperçois, je le reconnais aussitôt, faisant la manche avec son gobelet en plastique….il me parut plus fatigué encore, plus marqué et se tenait toujours en équilibre sur sa fameuse canne….il boitait toujours autant !!

Je ralentis et l’observe….il a toujours la même allure, la même tranquillité pour se diriger vers les voitures à l’arrêt, avec toujours le même sourire et son petit gobelet tendu vers les vitres……vous dire ce que j’ai ressenti est INDESCRIPTIBLE !!!!

J’ai fait demi-tour et je me suis garée, ma copine me regarde avec des yeux ébahis, me demande une explication que je lui donne rapidement,  je lui raconterai cette aventure plus tard. Je suis sortie de la voiture, j’ai attendu que le feu passa au rouge pour me diriger vers lui & le saluer….il entend mes pas rapides, se retourne et me reconnait, un sourire éclaire son visage jusqu’aux yeux, notre joie de se rencontrer une fois de plus était perceptible même pour les automobilistes à l’arrêt !!!

Mon dieu qu’il parait fatigué et vieillit …..le reste aurait pu être filmé comme dans les reportages lolllllllllll

Au feu rouge, nous nous sommes avancés et arrêtés en plein milieu de la route  devant les conducteurs stupéfaits !!!

Le temps d’un feu qui passe au rouge, comme de vieux amis nous nous sommes serrés les mains, c’était une accolade sincère et chaleureuse., des petits éclats de rire….beaucoup d’émotions pour ces retrouvailles !!!

Je ne croyais plus revoir cet homme,  je pensais vraiment qu’il avait quitté la région, j’ai même parfois pensé qu’il lui était arrivé quelque chose de grave ou de tragique !!!

Scène incroyable devant des automobilistes médusés, s’ils avaient pu entendre….. c’était du genre :

« comme je suis contente de vous revoir- comment allez vous – vous êtes venu sur Roubaix- quel est votre pays d’origine – quel est votre nom, votre prénom – ou habitez- vous maintenant….(en aparté) le mot « habitat » est dénué de bon sens pour lui  je crois, mais c’est l’écriture d’une européenne qui vit dans un espace « confortable & protégé » !!!!

Alors lui de me répondre dans un français à peu près compréhensible….

« Madame je suis content de vous voir,  vous savez je suis Bulgare,  je viens de Sofia,  je vis dans un campement sur Lille et de  m’indiquer l’endroit (vous voyez quand je parlais  » d’habitat »)

….et au fil de notre petite conversation en hochant la tête il me montre ses yeux extrêmement rougis, ça me bouleverse car je le vois usé par cette vie de mendicité, peut-être est il en mauvaise santé ou manque t’il de soins ….je n’en sais rien,  j’extrapole mais dans mon for intérieur je me dis, il me faut trouver une personne qui comprenne le bulgare,  revenir le voir, savoir ce dont il a besoin au niveau de sa santé !

Il est vrai qu’il ne m’a rien demandé, il a peut être une famille avec lui en France…je ressens et observe la pudeur et la délicatesse chez cet  homme, mais je me dis qu’il me faut essayer quelques chose, s’il refuse mon aide je verrai bien !

Ou commence ou finit l’aide que l’on peut apporter aux migrants ?

Il s’est  bien passé 10-15 mn  lorsqu’il est reparti vers les voitures en stationnement,  je remonte alors dans ma voiture, une fois assise  j’éclate en sanglots tellement émue par ce qui venait de se passer ….tout est allé si vite !!

Je ne sais ce qui va adviendra de la vie de cet homme aperçu au bord d’un périphérique il y a déjà 3 années ?

Ma vie jalonnée de rencontres et d’amitiés multiculturelles a été et est toujours une bouffée de bien-être et de tolérance apprise. Malgré les différences, je souhaite garder la mienne et ne pas tout accepter pour argent comptant de qui que ce soit…..je donne le plus souvent librement, sans contrainte, non sous le poids de la culpabilité infligée par d’autres…associations, médias,  etc :)……je ne supporte plus être entravée par une certaine morale réductrice, celle tout au moins que je n’ai pas choisi v’là 🙂

Je vous embrasse et vous souhaite de nouveau la bienvenue sur cet espace rénové….nickY

P.S …pour une plus belle présentation de la page, j’aurai besoin d’un peu d’aide, le tableau de bord est si vaste je ne saisis pas tout , alors si vous souhaitez m’aider je prends vos conseils. Je le demanderai par mail à l’un ou l’une d’entre vous….merci

Avec tendresse ….


fec88931

….je vous présente tous mes voeux pour l’An nouveau 2013

Que celle-ci soit conforme à vos souhaits et vous apporte Joie Sérénité Bonheur (s) petits et grands

Notre amitié fut ….quel soit toujours avec autant de bonheur et de sincérité 🙂

Trois mot pour finir l’année et pour en commencer une autre « Je vous aime » de tout coeur

Nicky

 

eba850bc

 

Nicole vous souhaite un trés Joyeux NOEL


Mes chers(es) Amis(es)……

D’abord toutes mes excuses de vous avoir négligé durant de si longues semaines et j’espère que vous ne m’en tiendrez pas trop rigueur  ?

Durant cette magique période de NOEL nous souhaitons ce qu’il y a de mieux pour celles et ceux que nous aimons, aussi c’est de tout coeur que  je vous souhaite les bienfaits et les bonheurs que vous aspirez , petits ou grands qu’importe !!!

Il nous faut du bonheur, du réconfort, de la tendresse et des marques d’affection…..pour vivre et traverser les tempêtes de la vie, pour être plus fort  🙂

Que la magie de NOEL fasse le reste….malgré les distances et les séparations restons toujours unis(es)… avec nos enfants, nos parents, nos amis(es), et si toutefois nous ne pouvons pas nous voir physiquement que ce soit le plus souvent possible par le Coeur et la Pensée  et surtout avec les « mots » !!!

Aussi je réitère mes excuses…..le temps passe c’est vrai mais je dois faire la promesse de mettre des « mots » sur mon affection aussi souvent que possible, et pour vous c’est sur cet espace  !!!

Bientôt la fin d’une autre Année….

……mais en attendant terminons la avec ces moments chaleureux et merveilleux de la Fête de NOEL

BELLES FETES à toutes et à tous, une pensée très forte pour ceux qui sont seuls(es) ou qui n’ont rien…

Toute la tendresse et l’affection de votre amie  Nicky ou Nini

8333-cadeaux-noel-original

On dit que changer d’air ca fait un bien « fou » !!!


Eh oui c’est l’époque des escapades, seul(e) ou en famille c’est le temps des vacances !!!

….que ce soit chez vous ou ailleurs je vous souhaite le meilleur selon vos choix durant cet été…

 


……je pars demain pour quelques temps mais je ne manquerai pas de temps à autre de venir voir ce qu’il se passe sur vos espaces…….

Belles vacances @ bientôt….

Je vous fais d’ENORMES BISOUS  🙂

Que cette journée soit douce !!


A toutes mes amies

Je vous souhaite une merveilleuse journée de Fêtes des mères ….

Profiter de l’amour que l’on nous donne est un merveilleux présage à un mieux être tant pour nous même que pour celles & ceux qui nous sont chers ….donner oui…recevoir oui aussi !!

@ bientôt ici ou là…..amicalement votre

Nicky 

A la manière de Prévert …..


La patience a toujours sa récompense 🙂

c’est arrivé ce matin, cet étourneau sansonnet était surement de très bonne humeur et avait faim….

une photo prise en début de matinée avec le soleil comme flasch naturel 😉

 

Pour faire le portrait d’un oiseau

Peindre d’abord une cage
avec une porte ouverte
peindre ensuite
quelque chose de joli
quelque chose de simple
quelque chose de beau
quelque chose d’utile
pour l’oiseau
placer ensuite la toile contre un arbre
dans un jardin
dans un bois
ou dans une forêt
se cacher derrière l’arbre
sans rien dire
sans bouger…
Parfois l’oiseau arrive vite
mais il peut aussi bien mettre de longues années
avant de se décider
Ne pas se décourager
attendre
attendre s’il faut pendant des années
la vitesse ou la lenteur de l’arrivée de l’oiseau
n’ayant aucun rapport
avec la réussite du tableau
Quand l’oiseau arrive
s’il arrive
observer le plus profond silence
attendre que l’oiseau entre dans la cage
et quand il est entré
fermer doucement la porte avec le pinceau
puis
effacer un à un tous les barreaux
en ayant soin de ne toucher aucune des plumes de l’oiseau
Faire ensuite le portrait de l’arbre
en choisissant la plus belle de ses branches
pour l’oiseau
peindre aussi le vert feuillage et la fraîcheur du vent
la poussière du soleil
et le bruit des bêtes de l’herbe dans la chaleur de l’été
et puis attendre que l’oiseau se décide à chanter
Si l’oiseau ne chante pas
c’est mauvais signe
signe que le tableau est mauvais
mais s’il chante c’est bon signe
signe que vous pouvez signer
Alors vous arrachez tout doucement
une des plumes de l’oiseau
et vous écrivez votre nom dans un coin du tableau

 Jacques Prévert

—————————————————————-

La vue que j’aurai de ma terrasse au printemps prochain entre les fleurs et le maronnier feuillu 

qui cachera l’immeuble en face….

 ( pas si près qu’il n’y paraît…zoom pour prendre l’étourneau (en couple..eh oui il y en a 2 😉 

Je vous souhaite une merveilleuse semaine….Bisous

nickY

 

Avec le temps qui passe…mon méa culpa


Le temps des uns n’est pas le temps des autres …..oui mais !!!

 

Bonjour à vous 🙂 

Ecris sur un autre billet une année 2011 marquée par de nombreux déplacements  & pour une partie seulement  « ceci explique celà « …..

Sans vouloir me flageller je sais qu’il aurait fallu venir sur ce blog pour vous présenter mes voeux les plus sincères pour cette nouvelle année 2012…..je sais l’heure est passée, mais mon intention y était et y est encore malgré février qui vient de débuter  !!

On ne peut rattraper le temps et là je ne ferai pas exception parce que je m’appelle nicole  !!

Mon temps est morcellé de toute part , je n’arrive plus à me canaliser sur quelque chose de durable, à faire les choses en ordre comme j’aimais le faire auparavant, je passe du cop à l’âne comme on dit, et puis ces derniers mois quand je pensais à cet espace qui attendait de nouveaux billets, aux visites de vos blogs, visites que je faisais régulièrement auparavant, eh bien je suis chamboulée !!!

Le fait que je ne maitrise toujours pas wordpress comme je voudrais m’agace au plus point….j’aime maitriser assez vite les choses ou je m’y consacre jusqu’au dénouement, et là je suis dans l’incapacité à m’acccrocher, je suis comme différente, je ne me reconnais pas sur cette inconstance à ne pas faire les choses …..je suis dans le désordre !!!!!!

Pour revenir à ma désertion de worpress elle s’explique aussi par ma présence sur un réseau social   « facebook » …

A l’heure qu’il est de ma désertion de ce blog je retiens ceci, facebook est un réseau social comme son nom l’indique, il n’y existe pas  cette « particulière » richesse qui font les blogs, ce qui les animent, l’apparence colorée et animée des pages , les images , les thèmes musicaux mis sur l’espace qui agrémente votre visite (là j’ai encore à faire aussi ) et aprés la visite d’un espace ce qui reste en mémoire c’est le bon moment que l’on vient de passer chez « vous » ….comme si l’on frappait à une porte, l’une peinte en blanc, l’autre en foncé, une autre en bois naturel etc  etc ….tout ce qui fait la différence entre votre blog et le mien,

Donc en ce moment je fais un point , le point !!!

Un point de quoi…..suspension de déplacements  que j’ai voulu ou accepter pour ne pas  me sentir inactive aprés le départ en retraite. Suivra peut-être  le point d’exclamation avec le retour du printemps mais qui sait au fond, ce ne sera qu’un autre point de suspension ….

Quoiqu’il en soit soyez assurés de mon affection envers vous , ultérieurement parsemés de visites fréquentes, aujourd’hui en pointillées, toujours est il que je suis toujours là et mes pensées sont fréquentes vers vous, et de plus mes mails annoncent vos mises à jour ou vos nouveaux billets…alors !! 

« Oui mais »… l’amitié s’entretient 🙂

J’ai souvent écris sur l’importance des mots & nickY n’a pas vraiment d’excuses insurmontables.

Je vous fais de gros bisous 🙂

@ bientôt ….allez je garde espoir sur mon renouveau 🙂

l’Année de la pensée magique….


 
…..& le retour sur la toile de mon espace trop peu alimenté cette année !!!
En 2011, hormis les déplacements fréquents, j’ai eu bien souvent la paresse de m’attacher à un billet, un manque d’inspiration & j’ajoute pour ma défense 😉 que wordpress m’a bien des fois exaspérée !!!
 
L’essentiel est d’être là non !!!
….et je me reprends au jeu agréable de la rédaction !!!
 
Que de points d’exclamation sur 5 lignes lolllllllllllllll
….En parlant de point d’exclamation, j’ajouterai point d’admiration, oui oui je l’invente !!!!
 
….ce point d’admiration je l’ai eu lors de ma dernière sortie au théatre de l’atelier à Paris ou j’ai admiré Fanny Ardant jouer la pièce de Joan DIDION (écrivain américaine) que je ne connaissais pas mais que cette pièce m’a permise de découvrir !!!
 
 
 
Je reviens à la pièce « L’année de la Pensée Magique  »  de ce qui est de l’auteur et de ce qu’elle a vécu, partagé quotidiennement par de nombreux êtres du jour au lendemain !!!
 
« « La vie change vite.
La vie change en un instant.
On s’apprête à dîner et la vie telle qu’on la connaît s’arrête. »
Elle nous entraîne dans « son année de la pensée magique », tragique et drôle, au cours de laquelle elle revisite sa vie avec passion et sans complaisance. Un récit intime et fulgurant qui nous renvoie irrémédiablement à nous-mêmes, à nos peurs les plus insondables et à l’instinct de survie qui est en chacun de nous. ……
 
Pour les critiques « journalistiques », quelques extraits relatés ci-dessous dans la presse parisienne !!! 
 
En parlant de Joan DIDION :
 
« Une femme en chute libre, un génie littéraire, une icône. JOAN DIDION, l’auteur multirécompensée de l’Année de la pensée magique, est un monstre sacré aux Etats Unis. Cet automne, elle fait l’actualité des deux côtés de l’Atlantique. L’occasion de redécouvrir la vie et l’œuvre de cette élégante virtuose à la prose d’acier. »
En parlant du metteur en scène Thierry KLIFA  ( 1ere mise en scène au Théatre )
 
……à nous dire ce qui se passe en nous lorsque le seuil de la douleur que nous ne pouvons tolérer est dépassé… En attendant, c’est une soirée vraiment magique
« Je ne connaissais pas Joan Didion avant de lire « L’année de la pensée magique. » J’avais entendu parler d’elle dans des interviews de Brett Easton Ellis, Donna Tartt, Jay McInerney ou Nick McDonell, qui la citaient comme une référence fondatrice de leur œuvre, mais je ne savais pas la place essentielle qu’elle occupait dans le monde du journalisme, de la littérature et du cinéma américain (bien que Panique à Needle Park fût un de mes films cultes).

J’ai lu « L’année de la pensée magique » à un moment de fragilité extrême, où je devais affronter la pire épreuve de mon existence. Ce livre autobiographique qui parle du deuil, ou plutôt de la survie, qui met en exergue ce chagrin qui vous terrasse et vous laisse hébété, m’a accompagné pendant de longs mois. J’y revenais régulièrement parce qu’il me permettait de mettre des mots sur ce que je ressentais sans parvenir à le formuler de manière aussi frontale. Mais il y avait aussi autre chose dans ce roman. A travers son expérience personnelle, cette détresse si profonde et certains regrets éternels, Joan Didion faisait avant tout le portrait d’une femme et d’un homme liés par une complicité intellectuelle d’exception, la description au scalpel d’un couple (celui qu’elle formait avec John Gregory Dunne) phare de la vie culturelle de leur pays et emblématique de sa génération. Un tandem qui, entre Los Angeles, Honolulu et New York avait tout partagé pendant quarante ans : des rêves, des idéaux, des engagements politiques, l’écriture, l’amour, la vie…Thierry KLIFA

En parlant de Fanny ARDANT :
 
Troublée, troublante, la grande actrice, souriante, bouleversante, réussit, avec l’aide du metteur en scène, Thierry Klifa, à nous dire ce qui se passe en nous lorsque le seuil de la douleur que nous ne pouvons tolérer est dépassé… En attendant, c’est une soirée vraiment magique. »
Bernard Thomas

 « Dès qu’elle entre en scène, Fanny Ardant capte son public et maintient la tension durant tout le spectacle. Elle s’adresse aux spectateurs à voie nue, sans affectation, dans une confession chuchotée. De temps en temps, elle marche et l’on entend ses talons dans un silence qui fait entendre le vide auquel elle doit faire face. C’est poignant. »
Sylviane Bernard-Gresh
 
  Seule sur scène, tantôt clinique, tantôt enjouée et tantôt brisée, Fanny Ardant nous livre la bouleversante confession d’une femme qui vient de perdre son mari et sa fille. Au milieu de la douleur, vivace et brutale, les souvenirs joyeux affluent: l’écriture de “Panic à Neddle Park” à L.A., quand John G. Dunne, le mari de Joan Didion éclatait de gaieté et de tempérament, les fêtes, et les amitiés sur la côte ouest. Récit de deuil, mais surtout hymne à la vie, le spectacle voyage longtemps après que le rideau soit tombé….C’est toutes nos vies qu’il résume !!!

Vous me direz peut être que ce billet manque de légéreté mais je peux vous assurer qu’en écoutant l’interprête géniale qu’est Fanny Ardant nous sommes traversés par la vision optimiste qu’avait John (le mari de Joan) écrivain & scénariste sur L’ESPOIR …..

« qu’il faut toujours se préparer au changement » !!!

« En tout début de pièce, une explication fut donnée par Fanny Ardant sur le sens de la « pensée magique » :

Dans des temps plus anciens (un exemple parmi tant d’autres) certains peuples pratiquait le sacrifice de jeunes filles vierges pour faire revenir la pluie ou autres souhaits….

….Il fallait absolument faire revenir ce que l’on ne voulait pas voir disparaitre !!!

 Au fait, combien de point d’exclamation ? 😉

Je suis heureuse de vous retrouver & je vous embrasse 🙂

Site Internet :
http://publikart.net/lannee-de-la-pensee-magique-de-joan-didion-a-paris